Mon bébé licorne

Je lui ai cousu son premier ensemble naissance, avec beaucoup d’émotions… Une brassière réversible et son petit bonnet ! J’attends impatiemment de pouvoir compléter le tout avec un mini-sarouel violet. Nous ne voulons pas connaitre le sexe du bébé, les couleurs et les motifs n’ont pour nous pas de genre, nous achetons et cousons seulement ce qui nous plait sans aucune distinction. Un premier pas vers l’éducation positive et non genrée dans laquelle nous souhaitons le (bébé 😉 ) voir grandir.

J’ai trouvé le tissus dans une petite mercerie adorable et bien cachée au centre de Chambéry, mais j’ai vu qu’on pouvait encore en trouver ici.

Le tuto et son patron, très simples à suivre quand on débute !

Pour le petit bonnet, c’est !

Ici tout a été fait à la surjetteuse (une vieille machine du siècle dernier qui n’en fait qu’à sa tête donnée par Mamie, qui fait tout de même bien l’affaire !). Un conseil, n’oubliez pas le repassage, surtout pour le petit bonnet sinon les plis sont très visibles au moment  des finitions. Je couds encore beaucoup trop à l’instinct, et c’est le genre de basique que je zappe encore trop facilement…

Projet de naissance

Je me suis beaucoup questionnée sur l’accouchement à domicile, cela m’a toujours fasciné, qu’un tel choix, soit fait dans notre société actuelle. J’ai alors commencé mes recherches, lus des témoignages de femmes, de professionnels comme Michel Odent, Isabelle Brabant, que j’ai eu la chance de rencontrer également. Après quoi, j’ai rapidement compris pourquoi autant de femmes, faisaient ce choix. Le simple fait d’être accompagnée par le même soignant du début à la fin de l’aventure est un réel avantage quand une sage femme, que nous ne connaissons pas, gère 4 femmes à la fois en structure au moment de la naissance. Je suis conquise. Après 3 ans et demi d’AMP, j’ai besoin de me réapproprier mon corps. D’avoir une seule et unique référente.

Je veux voir naître mon bébé dans le cocon que nous avons bâti. Je veux sentir l’odeur de nos draps au moment des contractions. J’ai envie de voir mon bébé pousser son premier cri, là où nous avons réfléchi à chaque détail pour faire de ce lieu notre chez nous. Etre dans le noir complet, avec mes bougies, mes coussins, ma musique. Etre chez moi. En tout intimité.

Nous avons rencontré notre sage-femme à domicile, notre nouvelle fée. Elle s’appelle Cécile. Et elle a participé au merveilleux film-reportage « Entre leurs mains ».

Nous la revoyons le 16 Juin ! J’ai hâte.

Voici quelques clichés de naissance à la maison qui me laissent rêveuse. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons demandé à une artiste pleine de talents de nous accompagner le jour J : Hlo Photographie ! J’espère que tout cela sera possible 🙂

Yoga powaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

Des semaines que je me fais violence pour vous parler de cette jolie grossesse qui continue. Il en fallait bien un petit pour fêter cette 17ème semaine qui commence !

Ô joie, les nausées sont de l’histoire ancienne et j’ai commencé le procrastinage le yoga ! Malgré que je n’en ai toujours pas terminé avec le Donormyl, mais ça c’est une autre histoire.

A défaut de ne pouvoir pratiquer une activité durant la semaine avec mes horaires à rallonge (10h15 minimum de travail par jour), j’ai trouvé un peu de réconfort avec la pratique du yoga à la maison en attendant de me motiver pour sortir à la piscine.

De Gasquet et Bonapace sont de la partie, ils seront vos meilleurs amis si le coeur vous en dit !

Pour une pratique simplifiée, n’hésitez pas à recourir à quelques accessoires, un ballon, un tapis, 2 serviettes, une écharpe de portage pour la suspension, 1 ou 2 chaises et éventuellement un coussin de grossesse. Le Moodkit est idéal pour la pratique du yoga, il suivra les courbes de votre corps tout au long de votre grossesse sans inconfort.

Et bien sûr, pour ne pas exercer de tensions trop importantes vous conduisant en urgence chez l’ostéopathe, écoutez vous et ne forcez pas trop. Raccourcissez quelques exercices, adaptez les à la taille de votre ventre. Une pratique quotidienne aura pour avantage de soulager de potentielles jambes lourdes, prévenir la constipation, étirer et détendre vos ligaments, permettra au bébé de prendre plus facilement la position occipito-iliaque antérieure et j’en passe…

Rendez vous dans 4 mois et demi pour voir si tout cela tient ses promesses !

Préparatifs pour le chou !

Après l’échographie du premier trimestre, nous avons commencé nos premiers achats ! Quel moment de pur bonheur !!!!

Voici ce sur quoi nous nous sommes ruinées avons craqué :

1 : Humidificateur Babymoov Hygro +, idéal pour les bébés d’hiver à qui l’on souhaite éviter des petits rhumes liés à la pollution intérieure !

2 : Peau d’agneau Fellhoff, pour permettre une bonne thermorégulation durant son sommeil, normes Oeko Tex !

3 : Siège coque Pebble + base Familyfix, recommandée par Sécurange, la plus grande coque du marché, utilisable jusqu’au 3 ans de l’enfant en fonction de son poids et de sa taille !

4 : Retrovieuseur Diono Easyview, pour faciliter le voyage dos à la route

5 : Lémurien Lilluputiens, pour distraire le chou une fois dans sa coque

6 : Chaussonss Easy Peasy, en cuir végétal, pour réchauffer ses petits pieds

7 : Porte bébé Buzzidil Babysize Foxes, pour l’avoir contre nous

8 : Tiny G Pants de G diapers, des couches lavables pour la santé des petites fesses du chou, et celles de l’environnement !

Assez peu de choses globalement puisque nous avons déjà l’essentiel !

1 : Le couffin familial sur support à roulettes, je dois encore refaire toute la parure à l’aide de ma machine à coudre !

2 : La Tripp Trapp de Stokke avec son New-born Set & son Baby-Set, évolutif, design, durable, parfait

3 : Le transat Soft Balance de Babybjorn. Nous allons pratiquer la motricité libre, mais dans mon métier de nounou, il m’a été d’une grande aide : soulager les bébés souffrant de reflux pathologiques

4 : Tapis Wesco en toile cirée, idéal pour la pratique de la motricité libre, grand, ne glisse pas, aide les bébés à trouver de bons appuis

5 : Des tas de hochets en bois, j’y voue une véritable passion ! Très colorés, respectueux de l’environnement, sans bisphénols ni made in china. Mon préféré : le Skwish !

6 : Sac Genève de Beaba, motif Buenos Aires (ne se trouve plus que d’occasion), très grande contenance pour partir en week end

7 : Echarpe originale Je Porte Mon Bébé, stretch, un vrai cocon pour les siestes. Il viendra compléter notre collection de porte-bébés physiologiques avec le Buzzidil Babysize, le Buzzidil XL, le pagne en wax, le sling Girasol Light Rainbow, le sling Solnce Angel Wings Intuition

Nous avons donc tout ce qui est nécéssaire. Nous avons néanmoins fait une petite liste de naissance pour nos proches, contenant des petits plaisirs colorés, notamment de quoi décorer sa future chambre que nous ferons aux couleurs de l’arc en ciel.

Ca vous plait ? 🙂

Enfin notre tour ?

Il y a des pipis… Qui changent une vie.

Notre cigogne est passée et elle a attendu le printemps pour nous faire ce beau cadeau, laissant une dernière possibilité à notre bébé de naître en cette si belle année, qu’est 2017.

Il lui aura fallu beaucoup de temps à l’oiseau du bonheur pour trouver le chemin, il a causé beaucoup des larmes et imposé bien des remises en question pour qu’enfin, nous ayons le bonheur irréel encore, de voir ce deuxième trait apparaître.

40 mois pour être précise, 18 séances d’ostéopathie, 6 séances d’acuponcture, environ 160 échographies vaginales, 7 inséminations artificielles, 6 inséminations artisanales, la perte d’une étoile filante, une opération sous anesthésie générale, des amitiés perdues à jamais, et une magnifique FIV plus tard… Il est enfin là.

Un début à tout

Bonjour chers lecteurs et lectrices !

Comme vous pouvez le voir, je reprends ce blog en main. Des articles sont modifiés, puis supprimés, je cherche encore un peu l’âme que je souhaiterai donner à ce nouveau blog, l’ancienne version étant un chouilla déprimante, comme notre vie l’époque, emprunte de l’infertilité encore très forte.

Merci pour votre patience en attendant de nouveaux articles !

Le début, c’est elle, et moi. Il y a presque 5 ans. Je portais encore mon vieux sarouel violet, elle des jeans moulants… Un emménagement, plusieurs déménagements, un mariage et puis, une famille ?

Nous attendons avec espoir, la cigogne sous l’arc en ciel.